Ostéogènèse imparfaite (OI)

L’OI est une condition dans laquelle les os sont très friables et généralement la densité osseuse est très inférieure à la population générale. Ceci amène une grande fragilité osseuse et souvent cause une déformation progressive des os qui mène éventuellement à des fractures.

Les enfants atteints d’OI sont habituellement traités avec des bisphosphonates (une médication donnée aux gens présentant une faible densité osseuse, par exemple atteints d’ostéoporose) pendant toute leur enfance pour aider à augmenter leur densité osseuse.

Outre la médication, les patients atteints d’OI ont parfois besoin que l’on redresse leurs os longs (par des ostéotomies) et qu’on les fixe avec des tiges (enclouage centro-médullaire) pour prévenir les fractures et garder les os bien droits pendant la croissance.

Des tiges téléscopiques spéciales (tel le clou Fassier-Duval) sont utilisées fréquemment pour éviter d’avoir à changer celles-ci pendant la croissance.

Rachitisme

Le rachitisme est une autre condition où les os se déforment et/ou se brisent. Le rachistisme se développe lorsque que le corps a des apports insuffisants ou ne peut absorber les vitamines et minéraux essentiels au développement normal des os.  (tel le rachitisme associé à un déficit en vitamine D ou le rachitisme résistant à la vitamine D). Tout comme les patients OI, ces enfants nécessitent un traitment médical pour les aider à renforcer leurs os et ils peuvent avoir besoin d’une intervention chirurgicale de leurs os longs des jambes (voir croissance contrôlée ou correction de difformité avec le TSF)

Achondroplasie et autres dysplasies squelettiques

Les dysplasies squelettiques regroupent les conditions avec lesquelles les enfants naissent et qui peuvent affecter la forme de leurs os et de leurs articulations. Ces enfants ont besoin d’un suivi régulier de l’alignement de leurs jambes et de leur colonne.

Les enfants atteints de dysplasies squelettiques sont généralement de petite taille et la forme la plus courante s’appelle achondroplasie. Ces patients peuvent avoir des déformations de leurs membres qui peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. (voir croissance contrôlée). L’allongement de membres dans cette population est controversée et comporte ses avantages et inconvénients (voir allogement de 4 segments).